rédaction

Notaire : 7 règles à considérer lors de la rédaction d’un testament

mandat-testamentIl est impossible de prévoir le moment où l’on partira, mais il est possible de prévoir ses modalités d’administration du patrimoine au moment de la mort. La rédaction d’un testament est la façon la plus simple de procéder. Voici 7 règles à respecter pour s’assurer de la validité de son testament.

La nécessité d’être majeur pour léguer des biens de valeur

Afin de rédiger un testament, il est nécessaire d’avoir la capacité juridique, obtenue à 18 ans ou après émancipation légale, à 16 ans. Sans cela, seuls les biens de faible valeur peuvent être légués.

Posséder la capacité juridique même si l’on est majeur

Même après avoir eu 18 ans, toutes les personnes ne sont pas dans la capacité de réaliser un testament. Les personnes sous tutelle devront voir leur testament validé par un tribunal, et les personnes sous curatelle ne peuvent pas réaliser de testament.
Être dans la capacité mentale de réaliser un testament
La question de la lucidité du rédacteur du testament est au cœur de nombreux conflits et questionnements. Si le testamentaire n’est plus dans la capacité de réfléchir par soi-même et d’exprimer son consentement, il sera nécessaire pour les descendants d’empêcher les abus contre le testamentaire.

Exprimer correctement ses volontés

Afin de donner au testament une volonté propre, il sera nécessaire au testamentaire de rédiger des vœux clairs et exprimant sa volonté propre. De la sorte, il pourra « déshériter » ou favoriser l’un des récepteurs de la succession.

Modifier le contenu du testament

Il peut arriver que les relations entre le testamentaire et les successeurs se dégradent. Le testamentaire pourra alors modifier son testament pour renvoyer l’image de la réalité. Ce qui est important de savoir est que les testaments ne sont pas gravés dans le marbre et peuvent être modifiés à tout moment par le testamentaire.

Réaliser un testament personnalisé

Le testament est un document juridique personnel qui ne peut être réalisé que par une personne. Il est donc impossible en tant que couple de rédiger un testament à deux.

Ne léguer que ses biens

Certaines personnes ne savent pas que certains biens sont en parts et pensent léguer le bien en entier. Il faudra donc faire attention de ne léguer que sa part dans son testament et non le bien en entier.

Bien sûr, ces règles sont indicatives et ne sont pas toutes obligatoires. Toutefois, les respecter permettra au testamentaire de s’assurer que son testament soit valide et qu’il puisse être facilement exécuté par l’exécuteur testamentaire ou par le notaire.

Faites une demande!